Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Comment optimiser  ses textes  pour un bon référencement naturel ?

Article publié le 12/10/2017

Rédiger un article, c’est bien mais le mettre à un niveau le plus accessible dans les moteurs de recherche en attirant au mieux les internautes, c’est une autre histoire.

Voici 4 règles simples pour faciliter et optimiser la rédaction de votre article, il faut :

•          des textes lisibles

•          des textes facilement reconnus par les moteurs de recherche

Le but final étant d’augmenter la visibilité de votre site Internet.

Vous pouvez accéder à cet article via « 10 Tips for writing content that ranks in 2013 » (en anglais), une infographie créé par Content Verve.

1 - Des mots clés non extravagants

La plupart des gens pensent que pour qu’un article soit bien référencé, il est nécessaire d’y mettre beaucoup de mots clés, même si cela cause une gêne dans sa lecture.

Les moteurs de recherche ne sont pas dupes face à cette manière, et repèrent aisément celle-ci même si l’auteur la considère comme une diversion. Vos lecteurs se lasseront très vite de vos articles s’ils sont bourrés de mots clés les uns à la suite des autres.

Les mots clés ont cependant toute leur importance et en vue d’un meilleur référencement de votre page Web. Utilisez les mots clés de manière simple et sans extravagance et recourez à des expressions variées

Pour autant, ne vous contentez pas d’un seul mot clé. Prenez des synonymes et égaillez votre texte en changeant les modèles grammaticaux. Il est à noter que si vous utilisez des mots clés courants, il y aura toujours une rude concurrence avec les autres blogueurs.

Prenons par exemple un article sur la randonnée. Votre mot clé préféré sera bien sûr « Randonnée » mais vous pouvez également choisir entre les mots : marche à pied, parcours, excursion, promenade, bivouac ou d’autres synonymes.

Quand vous faites une recherche sur Google, celui-ci affiche également les recherches associées au mot clé que vous avez saisi. Une bonne ressource supplémentaire que vous pouvez également utiliser.

De façon décontractée, vos mots clés doivent être figurés sur les titres des pages et les métas de vos textes.

2 - Des textes longs mais de bonne qualité

En vous référant aux grands sites d’informations tels le monde.fr ou le New York Time, vous saurez que les articles longs et très détaillés suscitent davantage l’attention des lecteurs.

Sans oublier la qualité, préférez ce type d’article avec un support réel pour vos lecteurs et donnez plus de détails.

Google est un obsédé textuel mais quand même, n’en abusez pas trop, car il détecte facilement les textes trop longs mais vides d’idées et vos lecteurs s’en apercevront aussi. Dans ce cas, vous vous exposerez à une pénalité dans votre référencement naturel.

 

Au minimum, votre article doit comprendre 200 mots. Mais la perfection serait de plus de 400 mots. Les pages élues « top 5 de Google » en ont 475. (cf. étude de Searchmetrics)

3 –Ecrivez pour vos clients potentiels

Google est connu du monde entier. Si vos clients actuels ou vos futurs clients veulent plus de détails sur vos produits ou vos ressources, ils vont sûrement poser la question à Google.

Pour les attirer, vous devez rédiger un article consacré à leurs questions qui apparaîtra dans résultats de recherche, vous aurez plus de chance de les faire visiter votre site.

Avec un article répondant à leurs attentes (plus pertinentes et plus complètes), vous aurez plus de clients… et un référencement plus élevé !

Dans cet exemple, vous êtes un vendeur de matériel informatique. En écrivant un article sur la maintenance d’un PC, vous anticiperez et répondrez en même temps à la question suivante qui pourrait être posée par vos futurs clients : « Quelles sont les bonnes techniques pour entretenir un ordinateur sans l’endommager ».

Reprendre une partie des questions posées par vos internautes pour mieux les diriger sur vos réponses. Par exemple « Comment faire… », « Quelle technique… » en terminant toujours bien entendu par un point d’interrogation.

4 – Partagez votre texte !

Un geste simple mais efficace : la diffusion de vos articles sur les réseaux sociaux, mais aussi sur les forums et auprès d’influenceurs (tels que les blogueurs, les comptes Twitter influents, etc.) vous sera d’une grande aide. Un lien vers votre site sera créé et engendrera plus de trafic. Un article « linké » a plus de chance d’être vu et lu par les Internautes et sera ainsi approprié et connu aux yeux de Google qui augmentera son niveau de recherche (référencement).

D’après des vécues de plusieurs personnes, Google+ occupe une grande place dans le référencement naturel de vos articles et améliore leur visibilité. Aussi n’hésitez pas à configurer votre profil Google+ et déclarez-vous auteur de vos articles

Si ces quelques principes sont suivis, vous aurez un bon article qui plaira aux utilisateurs d’Internet mais également à Google qui fera en sorte que votre référencement soit plus élevé.

 « J’écris pour mes lecteurs mais je dois également optimiser mes articles pour Google ! ». Garder cette idée en tête.