Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Réciprocité et optimisation pour les moteurs de recherche et les réseaux sociaux

Article publié le 24/11/2015

Le moteur de recherche Google et les médias sociaux

 

Très examinées par les experts du SEO, les déclarations de Google tendent à dire qu’une complémentarité entre le moteur de recherche et les réseaux sociaux est impossible, voire inexistante. Dans une vidéo, on peut voir la déclaration de Matt Cutts, responsable de la brigade anti-spam chez Google :

 

"Google considère les pages des réseaux sociaux comme des pages Web sans particularité. Il n’y a pas d’attention spéciale réservée pour les signaux sociaux."

 

Donc, Google prévoit d’ignorer des références provenant seulement du SMO. Sachons que le résultat le plus opportun en termes de référencement naturel se repose sur le rôle distinctif et approprié des éléments de la page Web et c’est ce que Google favorise dans ses formules. Enfin, le fait d’intervenir collectivement sans objets significatifs n’a rien d’importance.

 

Pour Google il ne faut pas se méprendre sur son concept concernant les médias sociaux. : Matte Cutts affirme que les contenus des réseaux sociaux sont estimés au même niveau que les autres liens de sites. Dans des cas les plus regrettables, cela ne génère pas de conséquence directe sur le référencement, mais de toute manière il y a toujours un impact.

 

Fragilité des alertes sociales

 

D’une part, il y a des partisans des signaux sociaux qui veulent que Google se tourne progressivement vers la prise en compte de ces derniers et, d’autre part, ceux qui ne considèrent pas les signaux sociaux comme une nécessité.

 

Pour certains, ces signaux sociaux sont trompeurs et ils peuvent être utilisés à des fins douteuses afin de développer des avis favorables (mais souvent fictifs) sur une page et même sur un site, tels que « like » Facebook et des « followers » Twitter.

 

A savoir que les pages les plus vues ne sont pas obligatoirement intéressantes pour le public et il est même possible que les partages sont sans intérêt.

 

En l'occurrence, il est démontré que : uniquement la moitié des dirigeants d’entreprises est intéressée par les réseaux sociaux. Un petit pourcentage qui concerne notamment le secteur du e-commerce via les réseaux sociaux et que la majorité des entreprises n’utilise pas les médias sociaux pour faire la promotion de leurs produits. Enfin, le mail comprend toujours beaucoup d’adeptes et surpasse de loin les réseaux sociaux.

 

En définitif, pour avoir plus d’importance, les alertes sociales doivent obligatoirement être associées à d’autres facteurs pour être plus crédibles.

 

 

 

 

 

La corrélation utile pour un meilleur référencement social

 

Avoir une meilleure appréciation des Internautes n’est pas assez pour obtenir le meilleur référencement. C’est surtout une bonne représentation qui est à la base d’un bon résultat de consultation.

 

Un bon résultat ne s’obtient qu’avec la rencontre des deux référencements, c’est-à-dire optimiser les médias sociaux.

 

Pour ce faire, il est obligatoire de mettre en route des connaissances et savoir-faire pour attirer le public, avoir le maximum de membres possible dans la limite de la légalité, et pourquoi pas assurer régulièrement la renommée et la pertinence de l’équipe. D’après une étude réalisée en 2012, cela peut entraîner un effet sur la consultation des tweets d’une page. Si cela arrive à 50 c’est remarquable et c’est frappant à partir de 1 000.

 

La cohésion SMO et SEO donne un meilleur résultat

 

L’interdépendance SMO et SEO doit être la base des réseaux sociaux. Dans ces conditions, il y aurait un résultat répondant aux attentes et aux exigences sociales.

Malgré le fait que Google n’admette pas encore l’utilité des signaux sociaux pour qualifier la qualité d’une page, il va sans dire que cette option pourra développer la visibilité d’un site, remonter le nombre de discussions, l’évaluation du contenu.