Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Comment faire du guest-blogging efficace  pour le SEO ?

Article publié le 14/10/2018

Un des leviers d’optimisation de la visibilité de site qui est apparu en France ces dernières années est le guest-blogging. Cette pratique qui nous vient des Etats-Unis engage deux intervenants : l' administrateur d’un blog qui souhaite affirmer son expertise dans son domaine et un autre qui est déjà influent dans ce même milieu d’activité. L’idée est de poster un article sur le blog ayant déjà l’autorité dans son domaine afin de booster sa propre notoriété tout en générant du trafic. La question qui se pose : comment mettre en place efficacement cette stratégie ? Est-ce difficile ? la réponse est non mais ... Dans cet article, on va tout vous expliquer.

Commençons d’abord par l’explication de cette technique. Cette association des deux mots anglais guest (invité) et blogging (de blog) est le fait de contribuer un article sur le site d’une autre personne afin de construire une relation, un lien, une autorité etc. Le contenu proposé doit être bien écrit et entrant dans la thématique du blog hôte. L’article contient un lien qui renvoie vers le site du blogueur l’invité. Cette technique figure parmi les nombreux moyens utilisés par les référenceurs dans le cadre du netlinking et donc dans le SEO. Elle a ses atouts même si elle n’est pas très populaire comparée à l’inscription dans les annuaires, les commentaires des blogs etc.

Pour vous convaincre à essayer cette stratégie, voici ses avantages :

-------> il n’y a pas de perdant dans cette pratique. Le blogueur qui accueille peut avoir un article pertinent gratuitement. Au lieu de payer un rédacteur, il a l’occasion d’alimenter son site avec un contenu de qualité et unique sans débourser le moindre sou. Le guest-blogging lui permet aussi de booster davantage le nombre de ses visiteurs. Le blogueur invité quant à lui, peut partager son expertise et son expérience dans son milieu. C’est un moyen efficace pour se faire connaître ses activités. Il peut aussi créer des liens externes de qualité.

-------> elle met en avant les compétences et le savoir-faire du propriétaire du blog invité tout en améliorant d’un coup la visibilité de son site. A noter qu’en bas de l’article, il y a généralement une petite description de l’invité et un lien vers son site.

-------> elle permet de générer du trafic vers son site grâce au dit lien.

-------> elle n’est pas payante comme l’inscription sur certains annuaires par exemple.

-------> elle est adaptée aux différentes cibles du blog invité car les deux sites ont le même domaine d’activité. Ce qui lui permet d’avoir du trafic de qualité et d’améliorer son positionnement sur les Serp grâce aux backlinks. Ces liens sont l’un des facteurs les plus importants dans l’optimisation des résultats des moteurs de recherche.

-------> elle répond au besoin d’un blog professionnel qui n’arrive plus à respecter une certaine fréquence de publication au fil des ans, faute de disponibilité ou faute d’inspiration.

 

-------> l’article pourrait monter haut dans les résultats de recherche.

-------> cette stratégie pourrait apporter du fruit dans la communication digitale du blog invité car les lecteurs du blog accueillant pourraient lui contacter plus tard.

Rappelons d’abord que Google ne voit pas d’un très bon œil certaines plateformes qui pratiquent cette stratégie, à titre d’exemple, Buzzea, MyBlogGuest. Il considère comme manipulateurs ou spammeurs les sites produisant des liens factices et des pages sans réelle valeur ajoutée. Cependant, le guest-blogging est encore bon pour le positionnement SEO. Pour mener efficacement cette stratégie, voici donc les procédures à suivre :

-------> Prospecter le web pour rechercher le blog hôte : rares sont les bons blogs qui acceptent l’article invité parce qu’ils ont déjà affirmé leur notoriété dans le secteur. De plus, ils n’aiment pas aussi passer en revue l’article qui leur sera envoyé car celui-ci ne convient pas à leur ligne éditoriale ! D’autres blogueurs étudient aussi le profil des liens du site invité pour s’assurer que cela en vaut la peine ! Ce qui n’empêche pas de faire une recherche sur Google pour trouver les sites influents qui pourraient se laisser approcher. Il faut s’assurer également que le site en question est actif sur les réseaux sociaux et qu’il a une certaine ancienneté dans son domaine d’activité. Il doit aussi avoir une base conséquente de visiteurs. Après avoir constitué cette liste, il faut contacter ces sites pour trouver celui qui accepte cette pratique.

-------> Une fois qu’on a trouvé le propriétaire du blog, il faut lui proposer la proposition d’article invité. S’il est d’accord, il reste à lui demander les règles à suivre, la longueur minimum de l’article, le nombre de paragraphes, le nombre de mots-clés, l’image à intégrer, le placement des liens, la longueur du bio etc. Le texte qu’on va rédiger devrait respecter ces règles et rester fidèle à la ligne éditoriale du site accueillant.

 

-------> Rédiger un article unique, optimisé SEO et qui intéresse les internautes : si vous êtes rédacteur, cette étape ne doit pas vous être difficile. Mais il vous faut seulement chercher le sujet qui n’est pas déjà traité dans le site accueillant. Il faut éviter également le ton promotionnel de ses activités ou un reportage de ses activités. Par ailleurs, le texte doit être informatif, clair, percutant et riche au niveau sémantique. On dit toujours que la liste à puces, les balises strong, italic et les Hn sont importants au niveau SEO. Donc, il ne faut pas oublier l’intégration de ces éléments. Évidemment, le bourrage de mots-clés est à éviter autant que possible. Il est communément admis aussi que Google prise les articles avec une bonne longueur, au moins 1000 mots. Donc, il vaut mieux produire un contenu avec un volume assez conséquent. Enfin, en bas du texte, il y a aussi le coin sur la biographie de l’auteur. Il convient de bien soigner la photo et la brève description dans cet emplacement.

-------> Bien choisir les ancres du lien : si le blogueur hôte accepte l’intégration de 2 liens, il est idéal pour le SEO d’en mettre un au milieu du texte et un autre en bas à côté du bio. Le lien dans le corps est pertinent car il est susceptible d’être cliqué par les lecteurs. Mais en intégrant le lien dans le corps du texte, les ancres trop optimisées sont à proscrire.

-------> Invitez les lecteurs à réagir et suivre l’article publié : le travail ne s’arrête pas à la rédaction ! eh oui, il faut aussi inviter l’audience à participer dans les commentaires en bas de l’article. La plupart des blogs possèdent cet emplacement. Cela permet d’avoir une meilleure interactivité entre le blogueur et le lectorat. Donc, il faut prendre du temps pour répondre aux commentaires postés par les internautes, à moins qu’on laisse cette tâche au propriétaire du blog hôte.

Voilà donc tous les intérêts et la mise en place d’un guest-blogging efficace qui permet, rappelons-le encore, d’améliorer le classement d’un site dans les résultats de recherche. Et ce à condition que l’article invité soit « unique, non dupliqué et pertinent ». Pour ce, le rédacteur qui rédige l’article invité devrait se montrer digne de la confiance du site hôte en produisant cet article à forte valeur ajoutée.

Le guest-blogging est une technique intéressante au niveau optimisation du référencement d’un site web. Mais il convient de respecter certaines règles afin qu’elle puisse apporter son fruit.