Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Comment placer ses mots-clés pour un bon référencement ?

Article publié le 20/05/2018

L’optimisation du placement et le choix de ses mots-clés sont essentiels pour un bon référencement. La réalisation de cette tâche requiert la connaissance des fondamentaux du SEO ou mieux le recours à un professionnel en SEO. Les avantages d’avoir ce bon positionnement sur Google et les autres moteurs de recherche, c’est qu’il permet d’avoir un trafic qualifié de son site et d’augmenter son taux de conversion. Mais pour vous aider pas à pas dans l’amélioration de votre blog ou de votre plateforme e-commerce, dans cet article, nous avons décidé d’aborder ce thème : comment bien placer ses mots-clés pour un bon référencement. Bonne lecture !...

Pour les néophytes qui n’y comprennent pas grand-chose, nous allons faire une description succincte de ces deux termes. Lé référencement naturel est une technique qui permet d’améliorer le positionnement d’un site lors des requêtes des internautes. Ces requêtes sont des mots-clés. Il importe ainsi de bien cibler les mots-clés spécifiques et pertinents liés à son activité et de bien les intégrer dans le contenu textuel ou graphique de son site si on souhaite avoir un trafic de qualité. Mais comment faire ? Pour ce, il y a des outils comme AnswerthePublic, keywordtool.io etc. qui aident dans la sélection de ses mots-clés. Une fois les mots-clés pertinents à votre possession, il vous suffit de bien les placer au sein de vos textes en suivant les recommandations ci-bas.

Google tient compte de l’emplacement des mots-clés au sein d’un texte. Cela impacte sur le positionnement d’une page sur une expression-clé. En règle générale, il faut au minimum intégrer ses mots-clés dans le balise title, la balise description, la balise keywords, le titre de l’article, dans l’article lui-même, dans l’image, dans un lien et dans l’Url. Voyons un à un ces emplacements.

-----> La balise title :

cette balise informe Google sur le sujet de la page. Toutes les pages ont chacune leur balise title qu’on peut gérer dans l’outil de gestion du site (le back-office d’un CMS par exemple). A noter que ce title n’est pas visible directement dans ses pages mais il sera affiché dans les résultats des moteurs de recherche. Ce titre doit être différent pour chaque page et de préférence il faut mettre le mot-clé au début de la balise title. Dans la pratique, si un site souhaite se positionner sur la requête « kit tricot » et « fil de soie » par exemple, il pourra mettre cette expression clé au début de la balise title suivi d’une phrase séparée par un tiret ou deux points. A titre d’exemple : kit tricot – votre site marchand de fil de soie.

----> La balise description :

On saisit aussi le contenu de cette balise dans le back-office de son CMS. En principe, son contenu n’a aucun impact sur le positionnement d’un site mais il peut augmenter le taux du clic des internautes dans les résultats de recherche. D’où l’utilité de bien la soigner et d’y intégrer le mot-clé dans les 100 premiers caractères.

----> La balise keyword :

Dorénavant, on peut saisir ou non le mot-clé dans cette balise si auparavant sa saisie est incontournable pour un bon référencement.

----> Le titre de l’article :

Cette balise est sous forme

Le titre de ma page

. On la saisit également dans l’outil de gestion de son site. Les mots-clés doivent être intégrés dans cette balise, tout comme dans la meta title. Le bon soin de cette balise est également à préconiser car elle indique à Google le sujet de l’article et aux internautes le sujet qu’ils vont lire. Si le post est partagé sur les réseaux sociaux, les internautes pourront également retrouver ce titre.

----> La balise H1 :

Pour chaque article, il faut aussi insérer les mots clés dans la balise H1. C’est le titre principal et le reste H2 jusqu’à H6 sont des sous-titres. Pour éviter le spamdexing, la répétition des expressions-clés dans les sous-titres est à proscrire.

----> L’article :

Les mots-clés doivent être visibles aussi au sein de l’article. Et là, il faut faire preuve de bon sens et de parcimonie, car une trop grande répétition de l’expression-clé risque la suroptimisation de l’article tandis qu’une répétition insuffisante de l’expression-clé n’a aucun impact sur l’amélioration de son référencement. En pratique, il est conseillé ainsi d’intégrer le mot-clé dans le premier paragraphe du texte sous le H1. Dans l’optimisation du référencement, il convient de chercher d’autres vocabulaires en relation avec ses mots-clés (les synonymes etc), et les intégrer dans le texte afin de l’enrichir. L’important est que le contenu de page soit pertinent et agréable à lire et que les mots-clés ne soient pas répétés plusieurs fois. Une autre astuce en vue d’un bon référencement serait aussi la recherche de mots-clés de longue traîne. L’avantage de cette technique, c’est qu’elle permet de se positionner sur les mots-clés peu concurrentiels mais qui peuvent rapporter du trafic à la longue. Si on reprend l’exemple du site de kit tricot on peut avoir un mot-clé comme kit tricot pull en laine par exemple. SEOmoz indique que 70 % des requêtes se font sur ces mots-clés de longue traîne.

----> Le fichier image :

L’image participe aussi au référencement d’un site. Il est conseillé d’insérer les mots-clés et une description de l ‘image pour améliorer le classement de ses pages web. Dans l’idéal, le soin du nom de fichier image, le titre et la description du contenu graphique est ainsi à recommander !

----> Le lien :

L’ajout des mots-clés dans un lien est aussi une bonne stratégie de référencement. On peut le faire via le maillage interne entre les pages du site ou mieux via un lien retour qu’on a obtenu d’un autre site internet de qualité dans son domaine. Cependant, la vigilance est toujours de mise lors du choix d’ancre avec son expression-clé car Google prend en grippe les ancres identiques. Il est conseillé ainsi de diversifier les ancres tout en restant dans le même champ lexical.

----> L’URL et le fil d’Ariane :

Avec yoast SEO et les autres plugins permettant un meilleur référencement d’un CMS, on peut activer le changement de l’URL avant la publication de l’article. A noter que si on change l’URL après la mise en ligne du post, la redirection est nécessaire. Quant au fil d’Ariane, elle doit être réfléchie avant la création du site.

Outre le bon placement de ses mots-clés et le bon ciblage de ces derniers, l’optimisation d’un site passe aussi par la stratégie d’un contenu de qualité et pertinent, le maillage interne judicieux, la création d’un champ lexical vaste dans les articles, l’obtention des liens entrants de qualité (liens d’autorité, dans lq même thématique…), l’audit SEO (amélioration du temps de chargement d’un site, révision de son netlinking…)

En appliquant ces quelques méthodes d’optimisation de ses mots-clés dans chaque article qu’on rédige, on peut déjà mieux positionner son site sur les moteurs de recherche. Il vous reste ensuite de chercher des liens de retour d’autorité qui pointent vers votre site pour booster son référencement.