Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

 Comment rédiger le contenu éditorial de ses pages web pour un bon SEO ?

Article publié le 27/11/2018

L’un des meilleurs moyens pour générer du trafic au contenu ancien ou nouveau de son site consiste à le rendre convivial pour les moteurs de recherche. Seuls ces derniers peuvent à long terme booster le nombre de la fréquentation de ses pages web. Pour ce, il faut mettre en place une véritable stratégie de contenu orientée SEO si on souhaite que Google prenne note de ses efforts d’optimisation. Pour aider ceux qui souhaitent rédiger un contenu bon pour le référencement naturel, dans cet article, nous allons découvrir quelques astuces de la rédaction SEO.

D’abord, la publication régulière du nouveau contenu sur un site est l’un des moyens les plus faciles et les moins chers pour présenter sa marque à des clients potentiels. Mais cela ne suffit pas pour que ces prospects découvrent le site lors de leur navigation en ligne. Il faut prendre le temps de chercher les mots-clés et les expressions-clés qu’ils utilisent et rédiger un article en fonction de leur recherche. En effet, si auparavant, un rédacteur de contenu SEO aurait simplement à « cribler » l’article des mots-clés forcés pour que celui-ci obtienne un meilleur positionnement sur les Serps, de nos jours , les algorithmes de Google ont changé la donne. Il faut rédiger à la fois pour les moteurs de recherche et pour les besoins des internautes. Le choix de l’expression-clé à utiliser devient ainsi très important et il doit être insérée d’une façon naturelle dans l’article. Pour faciliter cette tâche, le recours aux mot-clé de longue traîne est à préconiser dans un marché compétitif. Cela permet d’augmenter les chances d’un bon référencement.

 

 

La bonne rédaction du titre de l’article est aussi importante. Ce titre doit contenir le mot-clé qui devrait de préférence se trouver au début de la phrase. Celle-ci ne devrait pas être trop longue dans le souci d’optimisation de l’Url. A titre d’exemple, au lieu d’écrire « téléphone incassable : profiter des prix remisés en exclusivité sur notre boutique», il fallait rédiger « téléphone incassable : promo unique sur notre rayon ». Par ailleurs, il faut aussi prendre également un soin particulier avec la rédaction de l’introduction. Il est essentiel de capter l’intérêt de son lectorat dès cette intro qui devrait inclure le mot-clé dans les 100 premiers mots.

Les titres du corps doivent être également tagués en H2, H3 etc. Astuce SEO : intégrer une occurrence ou une variante de l’expression-clé dans le H2 et ne lésinez pas sur les listes à puces si c’est nécessaire.

Le rédacteur n’est pas censé connaître la migration de http vers https ou la compilation des fichiers javascripts. Mais cela ne l’empêche pas de faire des efforts pour se documenter au maximum sur le sujet abordé. Or, quelquefois, les rédacteurs se contentent d’écrire des articles pour remplir les paragraphes ou le nombre de mots selon la consigne du client. Ils oublient que les internautes ont besoin d’attiser leur soif de connaissance et qu’ils doivent offrir une certaine valeur ajoutée à son texte. Si l’article ne met en avant aucune expertise sur un sujet, les internautes vont zapper rapidement vers un autre site. Or, cela est néfaste pour son référencement. Voilà pourquoi, les bloggeurs expérimentés se lancent dans l’interview des experts dans leur domaine pour séduire leurs lecteurs. Par ailleurs, la rédaction d’un texte de fond dans les environs de 2000 mots permet aussi d’améliorer son classement dans le top de Google. Mais qui dit texte long ne signifie pas remplissage inutile. Les robots intelligents ont depuis longtemps compris ce qu’est un article de qualité.

 

 

Ces deux éléments permettent non seulement d’augmenter ses taux de clics, mais aussi d’améliorer le classement d’un site sur les résultats de recherche. A noter au passage que la plupart des plugins SEO permettent d’ajouter ces balises. Pour bien rédiger ces balises, il est important de suivre certaines règles. La meta-description en 156 caractères devrait contenir les mots-clés et avoir une description séduisante afin que les internautes cliquent dessus. Cela permet de s’assurer que chaque article rédigé a le potentiel de générer des visites sur sa page web. La meta-title quant à elle, devrait avoir moins de 66 caractères et contenir aussi l’expression-clé ciblée.

Pour aider les moteurs de recherche à comprendre de quoi parle l’image, il faut aussi utiliser des noms d’images propres au lieu d’un nom de fichier 1. jpg et remplir convenablement l’attribut alternatif alt contenant le mot-clé. Parce qu’il y a des gens qui atterrissent sur une page web à la suite d’une recherche d’image. Par ailleurs, la réduction du poids de l’image est un élément important à ne pas oublier. Il existe des logiciels gratuits en ligne qui peuvent compresser efficacement ces images.

En publiant en ligne un nouveau billet ou un texte plus long, il convient également de créer un lien vers les anciens articles de son blog. Cela permet aux internautes qui visitent le site d’y rester plus longtemps. Cela aide également les moteurs de recherche à parcourir les autres pages profondes moins performantes en référencement tout en offrant une meilleure navigabilité. En outre, au niveau SEO, le maillage interne réduit le taux de rebond. A cet effet, l’intégrateur du texte devrait utiliser une bonne technique du texte d’ancrage.

Les professionnels en référencement disent que l’investissement dans un long post bien structuré et riche en informations n’est pas suffisant pour optimiser la visibilité d’un site. Si on souhaite fructifier efficacement son référencement, le travail de netlinking et la promotion des articles sur les réseaux sociaux sont incontournables. Concernant justement les backlinks, ils sont très utiles dans l’amélioration du positionnement d’un site. Or, cette tâche requiert de compétences pointues d’une agence de référencement ou d’un référenceur SEO rodé. De plus, la quête des liens d’autorité suffisants n’est pas chose aisée. Si la mise en place d’un contenu bon pour le SEO et toutes ces stratégies d’optimisation vous semble difficile à atteindre, nous vous accompagnons dans ces étapes. N’hésitez pas à faire appel à notre expertise.

Enfin, pour pouvoir avancer dans la rédaction d’un contenu optimisé SEO, le recours à des outils comme Google analytics et Google web console est indispensable. Le premier aide à mesurer l’avancement de son travail. Il fournit des informations sur la provenance des visiteurs sur une page, la qualité de ses contenus, l’expérience utilisateur etc. Quant à Google search console, il fournit des données sur le trafic de recherche, les liens vers son site, les pages indexées, les erreurs d’exploration etc. L’exploitation de ces outils aide à optimiser le contenu de ses pages web.

Pour rédiger le contenu de ses pages web pour un bon référencement, il faut s’adapter aux lignes directrices de Google. Le bon choix des mots-clés, la bonne utilisation des balises et la segmentation du texte avec des titres, de listes à puces, du contenu rédactionnel pertinent et un bon ancrage sont importants. Le netlinking et l’appui des outils SEO complètent ces astuces permettant d’avoir un meilleur classement sur les Serps.