Agence de référencement naturel Paris

AGENCE DE REFERENCEMENT NATUREL PARIS

Actualités E-commerce

+33 1 41 62 10 61
+33 6 07 49 90 52

Agence de référencement Paris : Conseils et solutions pour
comment bien vendre sur internet

Rapport d'analyse du positionnement Google sur des nombreux site web

Article publié le 15/11/2018

L’analyse d’un million de résultats en première page de Google de Bryan Dean de Backlinko a créé du buzz sur internet. Celle-ci a permis de dévoiler les signaux de pertinence des sites les mieux classés dans les Serps. Outre la qualité et la quantité des backlinks d’une page, d’autres critères comme le taux de rebond, le contenu de qualité qui incite les internautes au partage impactent aussi sur le classement. D’autres points comme le confort de navigation, la longueur de l’Url, la vitesse de chargement sont également mis en avant dans cette analyse. Tour d’horizon sur les critères de performance dans cette étude.

Ce sont les liens d’un autre site qui renvoient à votre site. Même si les algorithmes des moteurs de recherche deviennent plus complexes, les backlinks contribuent toujours à l’autorité d’un site web. Plus l’autorité du nom de domaine et de la page sont reconnus, plus l’article sera classé sur les mots-clés ciblés auxquels il est positionné. Les sites les mieux placés ont ainsi constitué un solide portefolio de backliens en dofollow venant des sites faisant autorité dans leur domaine. Il convient donc de s’assurer que ses liens proviennent d’une source pertinente, et de confiance, et que le texte de l’ancre soit exact. Le lien ne devra pas être réciproque ni payant. Par ailleurs, le fait d’obtenir une dizaine de liens de sites différents a plus de poids qu’une dizaine de liens d’un même domaine. La diversité des domaines référents importe donc sur le classement d’une page tout en constituant une source de trafic.

 

Il y a quelques années, les courts billets de 300 et 500 mots pouvaient se trouver dans le top des résultats de recherche de Google. Mais ce n’est plus le cas maintenant bien qu’il existe des exceptions. Le résultat de l’analyse de Bryan a démontré que le nombre moyen des mots d’un texte en première page de Google est de 1890 mots. Les contenus qui sont les plus partagés sur les réseaux sociaux et qui ont des liens d’autorité sont des contenus meilleurs et plus longs. Or, ce n’est pas caché à personne qu’il est difficile de rédiger un texte long car dès lors qu’on étire à plus de 1500 mots un article, les idées deviennent répétitives et ennuyeuses. De plus, cela exige aussi beaucoup de temps. C’est pourquoi, 85 % des contenus du web ont moins de 1 000 mots. On comprend ainsi la préférence du moteur de recherche le plus utilisé sur le contenu long, de qualité et qui couvre un sujet en profondeur. Mais il ne faut pas oublier que chaque niche et différent. Pour un site e-commerce, un article de plus de 1 000 mots est déjà indigeste !

La balise https impacte également sur le Seo. L’utilisation de ce certificat de sécurité semble apporter plus de crédibilité à un site selon l’analyse. Est-ce que cela signifie qu’il faut passer en https son site ? En fait, le passage à un https est recommandé dès le premier jour du lancement d’un site web. Si le site a déjà plusieurs pages indexées, il vaut mieux en rester là pour ne pas bousiller son référencement. En revanche, l’utilisation de la balise schéma n’a aucune corrélation avec le classement en première page. Dans l’univers de référencement, la balise schéma aide seulement les robots d’indexation à mieux comprendre le sens des pages des sites web afin de mieux les indexer.

La qualité et la présence d’un visuel sont très importantes surtout pour un site marchand en ligne. Pour un blog et un site vitrine, les images rendent un contenu intéressant et attrayant et aident les lecteurs à mieux comprendre le sujet dont on parle. De plus, elles ajoutent de la valeur à son référencement lorsqu’elles sont partagées avec l’Url sur les réseaux sociaux. Elles permettent ainsi d’augmenter l’engagement des utilisateurs et l’accessibilité de la page. L’analyse a donc confirmé que le contenu ayant au moins une illustration est nettement plus performant que le contenu sans aucune image. Mais elle n’a pas indiqué que l’ajout des images supplémentaires pourrait influer le classement d’une page.

 

Les balises title et meta description sont censées augmenter la visite d’un site web. La balise titre s’affiche en haut dans les onglets du navigateur lorsqu’on clique sur un lien. Elle informe les moteurs de recherche sur le contenu d’une page mais aussi sur sa pertinence. Il est dit qu’il ne faut pas prendre à la légère la rédaction et l’optimisation de cette balise car elle améliore son référencement. Cette affirmation est plutôt démentie si on se réfère au résultat de l’analyse car le million de sites apparaissant en premières pages de Google n’ont pas tous des balises titles optimisées. En d’autres mots, le moteur de recherche apporte plus de poids sur la recherche sémantique dans le texte que sur la balise title. Ce qui ne donne pas une raison de bâcler la rédaction de cette balise car elle améliore le taux de clics d’une page. Elle pourrait aussi impacter sur le taux de rebond.

La correspondance exacte de texte de l’ancre semble également avoir un impact sur le classement des pages en haut des résultats de recherche. Le taux de rebond, quant à lui, indique le pourcentage des visiteurs d’un site qui l’ont quitté rapidement sans consulter une autre page. Plus ce taux est élevé, plus cela indique l’insatisfaction des lecteurs. Cet indicateur permet à Google de classer une page web. Pour l’améliorer, il faut évidemment passer par un audit seo. Une démarche que vous pouvez nous confier. Cet audit permet entre autres de rendre votre site ergonomique tout en l’optimisant au niveau référencement naturel.

Les données d’Alexa ont révélé que les pages ayant un temps de chargement rapide sont plus performantes au niveau Seo que les pages ayant un temps de chargement plus lent. Cette accélération de la vitesse de chargement d’un site entre également dans l’audit Seo. Pourquoi faut-il améliorer cette vitesse d’affichage ? D’abord, parce qu’il a un effet non négligeable sur l’expérience de l’utilisateur. Des études ont montrées que 57 % des internautes ne patientent pas plus de 3 secondes lorsqu’ils ouvrent un site. Et 80 % de ces visiteurs n’éprouvent plus le besoin de revenir sur le site après le temps d’affichage lourd. De plus, un site qui met une éternité à se charger afficherait un taux de rebond deux fois plus élevé qu’une page web qui se charge en une seconde. Pour un propriétaire d’un blog, il pourrait ne pas accorder beaucoup d’importance à cet indicateur. Mais pour une boutique en ligne, une vitesse du chargement lente est un vrai désastre. Elle influe directement sur le taux de conversion et donc sur le bénéfice. A noter que des outils comme Pingdom et Dareboost permettent de tester et d’améliorer cette vitesse.

Pour conclure, le fait d’apparaître en première page de Google sur les mots-clés compétitifs dépend de plusieurs paramètres comme le backlinks, la qualité du contenu, le taux de rebond, la vitesse de chargement d’une page. L’analyse indique aussi l’importance d’une Url courte. Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement du référencement de votre site, n’hésitez pas à faire appel à notre agence de référencement naturel située a Paris.